Je vous ai tant aimé !

J’étais adolescent la tête pleine de rêves, pleine d’idéaux, d’aventures, de vie idéale, d’un monde rêvé … Et vous êtes entrés dans ma vie par l’intermédiaire d’un reportage de la radio (je ne sais plus laquelle), vous êtes arrivés. Vous représentiez l’espoir. Vous les kibboutzim d’Israél . Vous jeunesse enflammée qui nous offrait l’image d’un monde nouveau, de communautés laïques ou les hommes et les femmes étaient égaux et qui étiez en train de construire un pays, une nation… Un hymne à la vie qui avait suscité le désir de vous rejoindre.
Passager imaginaire de l’Exodus, je vous ai tant aimé !
Et puis, d’autres ont écrit l’histoire, d’autres qui, négationnistes de l’intelligence, le nez dans la Torah, un texte d’un autre temps, en un mot, les religieux, ont inventé les « colons » et les « colonies ». Et d’escalades en escalades, nous en sommes au point ou un premier ministre, Benyamin Netanyahou, pour sauver sa peau et rester au pouvoir (il est attendu fermement par quelques juges qui instruisent ses malversations), s’allie aux religieux ultra-orthodoxes, chasse les Palestiniens de Jérusalem et les massacre à Gaza, parce qu’ils ont eu l’audace de se révolter.
Oui, je vous ai tant aimé !

Articles recommandés